Parmi les nombreux services proposés par les banques et établissements financiers, on retrouve le crédit professionnel. Comme son nom l’indique si bien, il s’agit d’un crédit destiné aux professionnels. Découvrez dans la suite l’essentiel à savoir sur ce crédit et sur son fonctionnement.

Qu’est-ce qu’un crédit professionnel ?

Pour commencer, le crédit professionnel est encore appelé le prêt entreprise. Il s’agit d’une offre de financement offert par les banques, aux professionnels et aux entreprises. Le but de ce crédit est de couvrir certaines dépenses liées à leurs activités, pendant toute la durée de vie de l’entreprise. On le considère comme un outil, permettant aux professionnels de procéder à la création de leur entreprise ou de la développer.

A qui s’adresse le crédit professionnel ?

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le crédit professionnel est un crédit destiné uniquement aux entreprises et aux professionnels. Cela signifie bien sûr que les particuliers ne peuvent pas y prétendre. Aussi, pour en bénéficier, le professionnel doit pouvoir prouver son statut ou sa qualité, en fournissant quelques documents.

Il faut noter aussi que le crédit professionnel s’adresse plus spécialement à ceux qui exercent leur activité dans un domaine offrant des revenus limitées. Ceux qui en bénéficient le plus souvent sont par conséquent :

  • Les professionnels exerçant une profession libérale
  • Les commerçants
  • Les artisans
  • Les Très Petites Entreprises
  • Les associations
  • Les agriculteurs, etc.
  Quel financement pour un professionnel libéral ?

A quoi sert un crédit professionnel ?

Comme n’importe quel crédit, le crédit professionnel sert à faire face à certaines dépenses ponctuelles, ou à réaliser des projets. De manière générale, il est utilisé par les professionnels et les entreprises pour répondre à trois principaux types de besoins qu’on peut résumer comme suit :

  • Les besoins immobiliers : avec ce type de crédit, vous pourrez financer la construction d’un local pour votre entreprise. Vous pouvez aussi acquérir un bien immobilier déjà existant pour en faire des locaux professionnels.
  • Les besoins d’équipements : les professionnels travaillant en indépendant ou souhaitant créer leur entreprise, ont besoin d’acquérir des outils, appareils et équipements en tout genre. Vous pourrez les financer avec votre crédit professionnel.
  • Les besoins de trésorerie : il peut arriver qu’au cours de la vie d’une entreprise, elle soit confrontée à des problèmes de trésorerie. Si cela se produit, vous pouvez compter sur le crédit professionnel pour renflouer vos caisses le temps d’améliorer votre situation économique.

Le crédit professionnel : les différents types

Le crédit professionnel n’est pas un crédit unique avec des caractéristiques identiques à chaque fois. Il peut se présenter sous plusieurs formes pour s’adapter à différents besoins et à différents professionnels.

Le crédit bancaire

Ici il s’agit d’un crédit professionnel semblable à n’importe quel prêt classique. Vous empruntez un montant donné, à rembourser suivant les modalités d’un contrat rédigé à l’avance. On constate que souvent, les crédits offerts aux entreprises et professionnels présentent des conditions plus souples et plus avantageuses que les crédits aux particuliers. Toujours dans cette catégorie de crédit bancaire classique offert aux entreprises, on retrouve plusieurs alternatives telles que :

  • Le découvert
  • L’escompte
  • La facilité de caisse.
  Par quel moyen financer sa voiture professionnelle ?

Le crédit-bail

Le second type de crédit offert aux particuliers, c’est le crédit-bail, encore appelé leasing. C’est un crédit conçu pour aider les entreprises à acquérir des biens ou équipements trop coûteux. Il consiste pour le professionnel à faire la demande auprès d’une banque, qu’elle se porte acquéreur de l’équipement dont il a besoin. Ce professionnel pourra ensuite louer le bien auprès de la banque.

La durée de la location est souvent déterminée à l’avance, de même que le montant de la redevance mensuelle. Étant donné que l’entreprise n’est pas encore propriétaire du bien, les mensualités à payer sont plutôt réduites. Ensuite, à la fin de la période de location, l’entreprise peut payer la valeur résiduelle de l’équipement afin de l’acquérir définitivement.

L’affacturage

Ce crédit professionnel consiste pour l’entreprise à contacter une société d’affacturage. Cette dernière accepte d’acquérir les comptes clients de l’entreprise et de les gérer. D’une certaine manière, l’affacturage représente d’une certaine manière, la sous-traitance de la gestion des clients de l’entreprise. Le professionnel qui choisit cette option peut alors en tirer plusieurs avantages tels que :

  • Un gain de trésorerie disponible dans l’immédiat
  • Un gain de flexibilité.

En résumé, vous en savez désormais assez sur les différents types de crédits professionnels accordés aux entreprises et sur leur fonctionnement. Alors que vous soyez un professionnel indépendant ou créateur d’une micro entreprise, vous pouvez choisir parmi ces offres, celle qui vous convient le mieux pour faire face à vos besoins de financement.

  Quel financement pour un professionnel libéral ?